Vous êtes ici : » Bien s'équiper » 6 idées reçues sur la randonnée en raquettes

La randonnée en raquettes a de plus en plus d’adeptes mais elle reste assez méconnue de beaucoup de gens et souffre encore d’une image de marque un peu vieillotte. De plus , de nombreuses personnes associent des idées fausses à la randonnée en raquettes et, de fait, s’en détournent à tort ! Alors voyons ensembles 6 idées reçues ou clichés qui ont la vie dure, à propos de la randonnée en raquettes. Et peut être que vous serez plus enclin à tester ce sport exigeant lors de votre prochain séjour au sport d’hiver ?


Il faut un guide pour faire des raquettes


La plupart des stations de ski offrent désormais des itinéraires à raquettes bien balisés et sécurisés. Très souvent , on trouve même un topo-guide qui est un complément d’information et vous permet de mieux choisir vos parcours. La difficulté de ces sentiers est souvent modérée . Sur ces parcours il est tout à fait possible de randonner sans guide. La présence du guide devient recommandée pour des parcours hors des traces balisées, ou encore pour une pratique de groupe plus sportive. Certains guides seront par contre très précieux pour en savoir plus sur l’environnement et le paysage qui vous entourent.

 

Les raquettes à neige, c’est bien plus dur que la randonnée pédestre


Si vous savez marcher l’été, vous le saurez tout autant l’hiver ! Les raquettes ont une forme qui s’adapte au mouvement naturel du marcheur. La pratique de la randonnée en raquettes n’est guère plus dure que la marche estivale. Notamment sur les chemins bien tracés. Dès que vous sortez des sentiers et que vous vous retrouvez dans de grandes épaisseurs de neige, l’amplitude du mouvement nécessaire rend l’effort plus difficile. Mais dans la plupart des cas c’est la même difficulté.

randonnée en raquettes 

 

Il vaut mieux louer son équipement que l’acheter

 

Il est évident que pour essayer ou s’initier à la randonnée en raquettes, il vaut mieux louer son matériel. Mais dès que vous pratiquez de manière régulière il est préférable de s’équiper en achetant vos raquettes. D’un point de vue économique , c’est plus avantageux . Sur le plan ergonomique , vous pourrez aussi choisir une paire de raquettes adaptée à votre taille et pourrez investir dans du matériel de qualité , bien solide pour de nombreuses années.

 

On peut faire des raquettes sans bâtons


Le bâton,  c’est l’outil indispensable à l’équilibre du marcheur sur la neige ! La nature accidentée de certains sentiers s’appréhende mieux avec des bâtons. Et pour les descentes c’est encore plus vrai. Les bâtons peuvent être considérés  ni plus ni moins comme deux jambes supplémentaires qui viennent soulager pendant l’effort et vous aider à trouver un point d’équilibre. Choisissez de bons batons de randonnée pour progresser plus facilement 

randonnée en raquettes

Il suffit d’acheter des raquettes premier prix !

 

Ce sera très certainement une mauvaise idée et l’économie ne sera que précaire. Sur le  terrain, le confort et la résistance procurées par du matériel un peu plus onéreux sera  incomparable. Sans aller jusqu’à un matériel high tech et très cher , il y a moyen de s’équiper de manière correcte en privilégiant un bon rapport qualité prix mais sans rester dans une zone de prix trop basse pour être qualitative.

randonnée en raquettes

Le hors-sentier est impossible en randonnée en raquettes


Il est tout à fait possible de faire du hors sentier en raquettes . Comme en ski , il faut de l’expérience , du bon matériel et avoir une pratique sûre et confirmée. Le tout est de pratiquer en toute sécurité, dès lors qu’on sort des itinéraires balisés. Il vaut mieux dans ce cas , être accompagné d’un guide, progresser en groupe ou signaler son itinéraire si on est seul . Disposer d’un ARVA (Appareil de Recherche de Victimes d’Avalanche) est recommandé également.  Loin de se limiter aux sentiers, la raquette est un formidable outil pour explorer l’univers hivernal.

6 idées reçues sur la randonnée en raquettes
4.8 (95%) 8 votes