Vous êtes ici : » Bien s'équiper » 9 Conseils pour une bonne technique de course

Améliorer votre technique de course peut vous aider à courir plus vite, mais aussi plus efficacement, et avec moins de stress sur votre corps donc en consommant moins d’énergie.  Améliorez sa technique de course est un des meilleurs moyens de se donner du fond, de la résistance et pouvoir mieux enchaîner les sorties et surtout diminuer fortement les lésions et les possibilités de blessure. Suivez donc ces  9 conseils pour  une bonne  technique de course et trouver en vous de nouvelles possibilités d’améliorations de votre performance mais aussi de votre plaisir.

9 conseils pour une bonne technique de course

Regardez vers l’avant

Les yeux d’un coureur à pied doivent se porter vers une zone qui se situe environ entre 4 et 10 mètres devant lui. Il ne faut pas regarder ses pieds car cela crée des ruptures de foulées et c’est en général le meilleur moyen de se démoraliser ou de chuter. Evitez aussi de trop regarder sur les côtés : tous les mouvements de tête superflus sont à éviter pour ne pas trop faire baisser la concentration.

Atterrissez à mi-pied

Ne courrez pas sur vos orteils ou votre talon. Si vous atterrissez sur vos orteils, vos mollets se fatigueront très vite et vous aurez mal. Atterrir sur vos talons signifiera que votre foulée est trop grande et que vous la freinez inconsciemment, en gaspillant beaucoup d’énergie et avec une forte probabilité de blessure. L’idéal est  d’atterrir sur le milieu de votre pied, et ensuite dérouler son appui jusqu’aux orteils.

Gardez vos bras juste au-dessus des hanches

Essayez de garder vos bras, un peu en haut de votre ceinture, juste au-dessus des hanches. Vos bras doivent faire un angle d’environ 90 degrés. Ne repliez pas vos bras en remontant la main à hauteur d’épaule comme font certains débutants. Ceci conduira à une fatigue accrue et des tensions au niveau des épaules et du cou.

Relachez vos mains

Il est essentiel de relâcher toutes les tensions dans la zone du poignet et des mains. Vous pouvez essayer de garder vos mains légèrement fermées comme si vous teniez quelque chose de fragile à l’intérieur (comme un œuf). Veillez à ne pas raidir ou plier vos poignets : sur de longues distances cela causera des raideurs dans les bras qui déboucheront sur une fatigue supplémentaire et des douleurs.

9 conseils pour une bonne technique de course

Soignez votre posture

Votre allure générale doit  être droite et dressée. Gardez votre dos droit et  vos épaules de niveau. Veillez à  ne pas pencher vers l’avant ou l’arrière, ce que certains coureurs ont tendance à faire avec un peu de fatigue. Pendant que vous courrez, revoyez mentalement la posture que vous devez avoir et corrigez là. Un bon moyen de corriger sa posture et de refixer son regard droit devant et de gonfler sa poitrine et de se redresser.

Relâchez-vous au niveau des  épaules

Gardez bien vos  épaules détendues et pas penchées. Il ne faut pas arrondir ses  épaules vers l’avant : cela comprime votre cage thoracique et restreint votre respiration.

Gardez les bras mobiles aux épaules

Vos bras doivent bouger de l’avant à l’arrière. Ce mouvement pendulaire est essentiel à votre équilibre pendant la course. Ce mouvement doit être une rotation au niveau des épaules et non pas du coude.

9 conseils pour une bonne technique de course

Travaillez votre foulée

A moins d’être un coureur de vitesse sur de courtes distances, vous n’avez pas besoin de monter haut les jambes. Travaillez une foulée rasante  qui évitera les chocs de rebondissement. Vous gaspillerez moins d’énergie en effectuant des enjambées basses, rapides et courtes.

Gardez vos bras sur les côtés

Ne passer vos bras devant votre torse et veillez à ce qu’ils ne se croisent pas devant votre poitrine. Ce sont des mouvements  inutiles et consommateurs d’énergie qui en plus, limiteront votre capacité respiratoire.

Essayez de travailler cette posture à l’arrêt ou en faisant des foulées lentes, histoire de mémoriser les points essentiels. Ou encore demandez à un ami de vous filmer pendant une course dans un moment de fatigue, vers la fin d’un parcours. En course, refaites un point mental de cette check-list de manière régulière, et corrigez un à un les différents points. Ne vous désespérez pas : la posture idéale n’existe pas vraiment et la fatigue tend à nous en éloigner mais l’essentiel est de la connaître et de se corriger. Enfin, chacun a sa morphologie et sa technique : ne soyez pas trop doctrinaire  avec vous-mêmes et tempérez toutes ces règles avec votre propre ressenti ! Les meilleurs conseils pour une bonne technique de course seront ceux que vous fabriquerez pour vous même, votre pratique et votre style de running.

9 Conseils pour une bonne technique de course
Noter cet article