Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Chien de berger en randonnée : attention danger !

C’est assez fréquent pour des randonneurs de croiser des troupeaux tout au long de leur parcours. Ces troupeaux sont parfois accompagnés par leurs bergers. Mais la plupart du temps, on croise des troupeaux qui sont uniquement gardés par des chiens de bergers. Même si ces chiens sont déclarés inoffensifs, il faut savoir que les plaintes pour morsures augmentent d’année en année. La vigilance est donc de mise lorsque vous croisez un chien de berger en randonnée. Que faut-il savoir sur ces chiens de bergers ? Comment faire pour ne pas les croiser ? Comment réagir face à eux ?

Prenez vos précautions

La meilleure solution, c’est de bien préparer l’itinéraire de votre randonnée pour faire en sorte de ne pas croiser de troupeaux en pâturage, notamment ceux qui sont gardés par des chiens de bergers. Bien évidemment, il n’y a pas de carte précise pour cela. Il est toutefois possible de se renseigner auprès des autres randonneurs qui ont déjà emprunté le même itinéraire. Il est également possible de poser des questions aux autochtones, dans les villages et hameaux traversés, notamment par rapport aux zones de pâturage des troupeaux.

Cependant, les informations recueillies sont une chose, la réalité sur terrain peut être toute autre. Il sera donc important de rester vigilant tout au long du parcours et de bien interpréter les différents signaux. Tout d’abord, pensez à ne pas sortir des sentiers battus. En restant sur les chemins déjà tracés, vous pouvez être certain que des randonneurs y passent déjà souvent et que les chiens des troupeaux du coin en ont l’habitude.

chien de berger en randonnée

Par ailleurs, les troupeaux sont repérables de loin. A vous de vérifier s’ils sont accompagnés de chiens de troupeaux ou non. Si c’est le cas, il est préférable de modifier légèrement votre itinéraire de manière à contourner le troupeau plutôt que de continuer sur votre lancée et de prendre des risques inutiles.

Le chien de berger en randonnée et leur comportement

En tant que marcheur, vous pourrez vous retrouver face à un chien de berger en randonnée même en prenant toutes les précautions d’usage. Il est alors important de comprendre comment ces chiens de bergers raisonnent. Déjà, il faut savoir que leur rôle est de garder leur troupeau et de le protéger des éventuels dangers et prédateurs.

Lorsqu’ils détectent un danger potentiel, ils se mettent à aboyer. En effet, la dissuasion est le premier réflexe des chiens de bergers. L’aboiement peut également leur servir à alerter le berger. Si à ce moment-là, vous persistez à approcher le troupeau, il est tout à fait possible que le chien de troupeau passe à l’attaque pour protéger son troupeau.

chien de berger en randonnée

Comment réagir face à un chien de berger en randonnée

Sachez que le fait de croiser un chien de troupeau n’est pas forcément dangereux si vous savez réagir de la bonne manière. Tout d’abord, il faut éviter les gestes brusques et les paroles qui peuvent être interprétées comme une intimidation. Il faut être bien clair : les « ouste » et les « allez ! » ne fonctionneront pas avec les chiens de troupeaux. Ils ne réagissent pas du tout comme un simple chien de ville. Au contraire, ils prendront cela comme une menace et risquent de devenir agressifs. D’ailleurs, c’est totalement proscrit de les menacer avec un bâton, une pierre ou d’autres objets.

Si vous croisez un chien de berger en randonnée,  contenez votre peur, gardez votre calme et ne partez pas en courant. Les chiens ressentent la peur et un mouvement de panique de votre part pourrait être mal interprété. Ayez des mouvements lents et écartez-vous lentement du troupeau.

Il peut également arriver que le chien de troupeau s’approche de vous en silence, pour évaluer le danger que vous représentez. Parlez-lui calmement tout en vous éloignant petit à petit. Si le chien de troupeau vous suit, faites comme si vous ne l’aviez pas vu. En vous suivant, il ne fait que s’assurer que vous vous éloignez assez du troupeau. Lorsque le chien se sera assuré que vous ne représentez plus aucun danger pour le troupeau, il rebroussera chemin.

chien de berger en randonnée

Si le chien s’approche très près de vous et qu’il se montre amical, abstenez-vous de lui donner des caresses. Si vous commencez à sortir vos appareils photos ou à lui donner à manger, il peut mal l’interpréter. N’oubliez pas qu’il n’est peut-être pas habitué à voir des choses comme un appareil photo ou un smartphone. Quant à la nourriture, le chien de troupeau peut être dressé pour le refus d’appât.

Le chien de berger ou patou selon les régions n’est pas un chien d’attaque, et  ils ne vous veulent aucun mal. En effet, ils sont dressés pour protéger leur troupeau. Si vous en croisez-un au loin, modifiez votre itinéraire de manière à pouvoir le contourner. S’il s’approche de vous, continuez à vous éloigner lentement du troupeau sans paniquer et sans faire de gestes brusques qui pourraient l’inquiéter davantage. Tant que vous restez assez loin du troupeau ou des zones de pâturage, vous ne risquez rien. Le chien de berger en randonnée n’est pas une menace : il est là car il a une mission à remplir et il essaye de le faire le mieux possible. Pour le randonneur le mieux à faire est de cohabiter tout en n’empiétant pas sur le territoire qu’il protège.

Chien de berger en randonnée : attention danger !
2.5 (50%) 14 votes