Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Comment constituer un kit de réparation pour la randonnée ?

la vallée de Kangra en Himalaya

Le Kit de réparation

Quand on part en randonnée on imagine assez peu les petits désagréments …on songe à parer aux plus grosses difficultés (météo, risques particuliers, égarement, contact pour les secours) si on est du genre prévoyant. Mais les petits désagréments liés au matériel on y songe assez peu : sur un rando à la journée ce n’est pas très grave mais sur plusieurs jours ça peut vite devenir ennuyeux. Alors je vous conseille de vous constituer un petit kit de réparation courante.

Il faut tout d’abord imaginer les possibilités d’ennui et ensuite voir ce que l’on peut prévoir pour y remédier. En vrac, voici les quelques questions ou problèmes qu’il faut envisager :

  • Ma veste de pluie s’est déchirée au contact d’un roncier
  • Un arceau de ma tente s’est brisé
  • Ma sangle de sac à dos s’est décousue en le mettant sur mon dos
  • Ma semelle de chaussure s’est décollée
  • Ma boucle de ceinture de sac à dos s’est cassée
  • Ma toile de tente est déchirée….
  • Et il y en a pas mal qu’on peut imaginer facilement…

L’idée est de se constituer un petit kit léger de réparation : on ne part pas avec une trousse à outils complète avec tout le panel de matériaux possibles : sur place, on fait une réparation provisoire qui sera complétée sérieusement au retour à la fin de la randonnée.

Cela permet de continuer sa randonnée en cas de problème, ou en tout cas d’aller jusqu’à un endroit où vous pourrez effectuer une plus grosse réparation si celle-ci est nécessaire.

Attention, ici, je ne parle que de kit de réparation et non pas de secours ou de survie : il s’agit ici de réparer des biens matériels uniquement et n’engageant pas votre santé ou votre survie.

Comment constituer votre kit léger de réparation ?

Premièrement Il existe des kits de réparation tout faits. Par exemple, les kits de réparation pour tente, les kits de réparation pour matelas autogonflants, les kits de réparation pour vestes… etc. Vous pouvez piocher dans ces kits l’essentiel de ce dont vous avez besoin. Inutile de partir en randonnée avec chacun des kits de tous les produits que vous avez pu acquérir : faites une sélection et un mix qui sera suffisant. Ensuite vous devez composer votre propre kit si vous n’avez pas de kit de base.

randonnee-qi-gong-himalaya-dharamsala

Voici donc la liste des accessoires indispensables que vous devez emporter avec vous :

  • Ruban adhésif (de type duc tape) : c’est quasiment indispensable à avoir dans son kit de réparation – car il y a beaucoup d’utilisations possibles. Il vous est possible d’en enrouler autour d’un objet comme un bidon ou des bâtons de randonnée .Cela évitera d’avoir tout un rouleau avec soi.
  • Fil et aiguille : voilà 2 objets très légers qui vous permettront de faire les réparations sur les tissus. Choisissez un fil assez costaud et une aiguille pas trop petite car les matériaux sont souvent un peu épais et la qualité de la finition importe peu : on recherchera la solidité provisoire et pas le côté esthétique
  • Bandes de tissu : munissez-vous d’au moins deux bandes de tissus autocollants et de deux bandes classiques de tissus .Cela vous permettra de réparer un vêtement de pluie, un sac à dos ou une toile de tente par exemple. L’idéal est de trouver des bandes de tissu ripstop (tissu résistant mieux aux déchirures) qu’on trouvera en droguerie ou en magasin spécialise. Ou encore vous pouvez découper des bandes de tissus dans des anciens sacs à dos, vieilles tentes ou une veste de pluie que vous n’utilisez plus.
  • Cordelette : un élément quasiment indispensable dans un kit de réparation car polyvalent.
  • Fil métallique : il vous servira aussi bien pour faire des attaches provisoires que pour « coudre » des tissus ou matériaux solides ou encore servir d’alternative à la cordelette.
  • Rustine : elles sont souvent livrées avec les kits de réparations des vêtements de pluie, des tapis de sol ou des matelas gonflants mais vous pouvez aussi bien acheter des rustines de différentes tailles pour les pneumatiques de vélo. C’est pratique et simple à utiliser et cela permet de réparer facilement les déchirures et les accrocs.
  • Colle : très utile d’en avoir pour réparer une semelle de chaussure qui se décolle ou tout autre chose endommagée : choisissez de la colle néoprène c’est celle qui conviendra le mieux dans la plupart des cas
  • Silicone : Il permettra de ré-imperméabiliser une réparation sur une tente ou un vêtement de pluie. Mais sachez que cela sera provisoire uniquement.
  • Tubes en métal : vous pourrez en trouver dans les kits de réparation de tentes ou bien en avoir en plus dans le pack de montage de votre tente. Sinon des petits tubes en métal achetés chez le quincailler du coin conviennent bien. Si vous n’en avez pas, sachez que vous pouvez très bien réparer un arceau de tente en faisant une attèle avec du bois que vous trouverez sur place : il faut parfois un peu chercher mais cela tiendra parfaitement .
  • Elastiques : emmenez en toujours une poignée de différentes tailles et épaisseurs. Ils serviront de ligature provisoire pour réparer plein de choses et confectionner les attèles pour un arceau de tente cassé.
  • Enfin n’oubliez pas un couteau et des ciseaux qui vous seront forcément très utiles et qui doivent normalement se trouver dans vos affaires de cuisine ou dans votre trousse à pharmacie (pour les ciseaux).

Un dernier point qui est un conseil à suivre impérativement : n’attendez jamais pour faire une réparation. De toutes façons vous devrez la faire tôt ou tard et surtout….je n’ai jamais rien vu de quoi que ce soit qui se réparait tout seul…au contraire plus le temps passe, plus ça s’aggrave : un trou ou une déchirure s’agrandissent et les ennuis s’accumulent.
Passez donc un peu de temps à vous faire ce petit kit de réparation et gardez le toujours prêt pour chacune de vos sorties. Bien souvent, on ne s’en sert pas….mais le jour où on s’en sert , je vous garantis qu’on est content de l’avoir avec soi !

Comment constituer un kit de réparation pour la randonnée ?
Noter cet article