Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Comment purifier l’eau en randonnée

Il n’est pas rare d’être à court d’eau lorsqu’on part en randonnée. Pas de panique, il existe des solutions pour obtenir de l’eau potable. Mais alors, comment faire pour purifier l’eau ? La faire bouillir ? La traiter aux rayons UV ? Utiliser des purificateurs chimiques ? Utiliser des filtres ? Chacune de ces solutions sur comment purifier l’eau en randonnée a ses avantages et ses inconvénients que vous pouvez trouvez détaillés ci-dessous.

Comment purifier l’eau en randonnée : porter l’eau à ébullition

C’est un procédé vieux comme le monde : on fait bouillir l’eau pour tuer les micro-organismes et bactéries qui s’y trouvent. La méthode n’est pas difficile et ne requiert pas de matériel spécifique. Il suffit de faire un feu et de faire bouillir l’eau. Si vous devez cuisiner en même temps, vous pourrez alors faire d’une pierre deux coups. Cependant, il faut savoir que l’eau bouillie est fade. Au-delà du goût, il faut également noter que l’eau est chaude et que ce n’est pas l’idéal si vous souhaitez vous rafraîchir, à moins d’attendre qu’elle refroidisse.

Comment purifier l'eau en randonnée

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’ébullition de l’eau dépend de l’altitude où vous vous trouvez. Si vous partez en randonnée dans un endroit proche du niveau zéro, vous pourrez laisser bouillir l’eau pendant une minute. En effet, c’est suffisant pour tuer les bactéries car l’eau bout à 100°C à cette altitude. Plus vous montez en altitude plus l’eau bout à des températures plus basses. Mais à ces températures les bactéries ne sont pas tuées immédiatement. Elles nécessitent un temps plus long d’ébullition. Si vous montez à 4500 mètres d’altitude, l’eau bout à 85°C. Pour purifier l’eau, il vous faudra donc la bouillir pendant plusieurs minutes pour venir à bout des micro-organismes. Si vous faites l’ascension de l’Everest, l’eau sera à ébullition dès 70°C, ce qui veut dire qu’il vous faudra laisser votre eau en ébullition pendant une demi-heure au moins.

Comment purifier l’eau en randonnée:  la purification aux UV

Aujourd’hui, il existe des technologies très avancées pour purifier l’eau. Les lampes UV portables en sont la preuve. De la taille d’un stylo, ces lampes sont très efficaces et très pratiques. Il suffit de mettre en route l’appareil et de le bouger dans tous les sens dans le récipient plein d’eau et le tour est joué. Pour purifier un litre d’eau, il suffit d’un traitement pendant d’une à deux minutes. Le plus grand avantage de cette technique de purification d’eau, c’est que l’appareil est rapide et peu encombrant, en plus d’être très léger. Presque tous les organismes pathogènes contenus dans l’eau sont éliminés lors de ce procédé.

Comment purifier l'eau en randonnée

Cependant, les organismes ne sont pas tués. Ils sont juste figés de manière à ne pas pouvoir se reproduire. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle il ne faut pas exposer l’eau traitée aux UV trop longtemps au soleil. Si c’est le cas, une réactivation des organismes est possible. Le principal inconvénient de la purification aux UV, c’est que le traitement n’est pas efficace contre les polluants chimiques. Par ailleurs, les lampes UV portables ne sont pas à la portée de tous les randonneurs, car il s’agit d’une technologie encore très onéreuse.

Comment purifier l’eau en randonnée : les filtres en tous genres

Les filtres permettent également de purifier l’eau. Le principe est simple : il faut faire passer l’eau à travers les filtres à petits pores. Ainsi, les particules et les micro-organismes sont retenus et l’eau qui en découle est pure et potable. On peut trouver différents types de filtres : les filtres à cartouche, les filtres en fibre de verre, les filtres à membrane, les filtres en céramique, etc. Généralement, le traitement au filtre est rapide. Cependant, la durée du traitement varie également selon la taille des pores. Plus les pores sont petits et plus le traitement sera long. Cependant, il s’agit d’un procédé très efficace : presque toutes les bactéries et tous les micro-organismes sont retenus par les filtres. Après traitement, l’eau peut se boire directement. C’est une solution idéale si vous avez besoin de vous rafraîchir. Cependant, les filtres nécessitent un entretien très rigoureux. En effet, le traitement consiste à retenir les micro-organismes dans le filtre. Si ce dernier n’est pas nettoyé régulièrement, il peut se boucher et laisser place au développement de contaminants biologiques.

Comment purifier l'eau en randonnée

L’inconvénient de ce traitement avec filtre, c’est qu’il élimine rarement tous les virus. En effet, il faut choisir des pores très petits pour que tous les virus soient éliminés de l’eau. Ou alors, il faut que le traitement au filtre soit associé à un traitement chimique.

Comment purifier l’eau en randonnée : les pastilles de purification

Il existe aussi un procédé chimique pour purifier l’eau. Cela consiste à placer une pastille de purification dans une certaine quantité d’eau et attendre qu’elle fasse son effet. Les avantages sont nombreux : les pastilles représentent une solution peu encombrante et peu onéreuse. Cependant, il ne faut pas oublier qu’elles ne tuent pas tous les micro-organismes. De plus, il faut attendre un certain temps pour que l’eau soit purifiée. Généralement, ce temps d’attente dure entre 30 minutes et 2 heures, selon la marque de la pastille.

Comment purifier l’eau en randonnée
2 (40%) 3 votes