Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Couverture de survie en randonnée : ce qu’il faut savoir

Ceux qui ont l’habitude de partir en randonnée pendant plusieurs jours le savent bien : la couverture de survie est un outil indispensable pour affronter les conditions de froid et pour parer à toute éventualité. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur la couverture de survie.

Couverture de survie : description

couverture de survie en randonnéeLa couverture de survie est une couverture isothermique. Cela veut dire qu’elle préserve une certaine température, même en conditions extrêmes. Ce sont des couvertures formées de polyester. Selon les marques et les modèles, la qualité des couvertures peut varier. D’ailleurs, certaines couvertures de survie sont réutilisables, tandis que d’autres sont jetables. On peut d’ailleurs en trouver en plusieurs tailles, en plusieurs épaisseurs et en différentes couleurs.

La couverture de survie a une face soit en argent mat soit dorée, et une autre face en argent brillant. La raison à cela est bien simple : la face argentée a pour rôle de réfléchir une partie des rayons infrarouges du soleil, tandis que la face dorée ou argentée mat doit absorber une autre partie de ces rayons pour les transformer en chaleur. Cependant, il faut noter que le rôle principal de ce type de couverture est de préserver la température corporelle du randonneur : la chaleur obtenue par les rayons solaires est assez limitée.

Une couverture de survie en randonnée , pour affronter toutes sortes de conditions

En premier lieu, il faut savoir que la couverture de survie sert de protection. Entre autres, elle protège contre le froid : quand on s’enroule dedans, la face dorée ou argentée mat absorbe la chaleur du soleil, tandis que la face brillante préserve la température corporelle. C’est extrêmement important d’en avoir une en randonnée, qu’il fasse très froid ou non. En effet, la couverture de survie est d’une aide capitale si jamais un randonneur est victime d’un accident et qu’il commence à faire de l’hypothermie.

Comme les couvertures de survie sont imperméables, elles permettent également de se protéger de l’humidité. C’est important si vous devez dormir à la belle étoile, sur un sol mouillé ou encore lorsqu’il neige. Par période de grand froid, vous pourrez par exemple vous enrouler dedans avant d’entrer dans votre sac de couchage. S’il pleut, vous pourrez également vous servir de votre couverture de survie en tant que tapis de sol dans votre tente, cela vous évitera de mouiller vos affaires et vos vêtements.

couverture de survie en randonnée

Une couverture de survie, en cas d’accident ou de problèmes

La couverture de survie peut également vous servir à de nombreuses autres choses, notamment si vous êtes en situation de difficulté. Par exemple, vous pourrez utiliser la couverture comme signal de détresse, si vous n’avez pas de fusée ou de sifflet de randonnée. Comme les faces de la couverture sont très réfléchissantes, il suffit de brandir la couverture face au soleil pour que les secours ou d’autres randonneurs vous trouvent rapidement.

Par ailleurs, la couverture de survie peut servir d’abri de fortune, si jamais vous devez passer la nuit sur le parcours et que vous n’avez pas prévu cela. Comme cette couverture est imperméable et coupe-vent, elle peut très bien se monter sur une structure improvisée en bois pour faire office de tente.
Vous pourrez également utiliser la couverture de survie pour recueillir l’eau de pluie, dans le cas où vous êtes à court d’eau potable.

Enfin dernier avantage et non des moindres, la couverture de survie est assez solide pour être utilisée comme civière, si jamais un randonneur est blessé. C’est important car parfois les blessures ne permettent pas à la victime de marcher ni de faire le moindre mouvement.

couverture de survie en randonnée

Précautions d’utilisation

Avant d’utiliser une couverture de survie, il faut toujours lire la notice. En effet, il est possible que l’utilisation soit différente selon les marques et les modèles. De plus, il faut être particulièrement vigilant quant à l’utilisation des couvertures de survie jetables, car elles sont parfois très fragiles. D’ailleurs, il est déconseillé de replier une couverture de survie jetable pour la réutiliser plus tard, car la fiabilité n’est vraiment pas garantie dans ce cas-là.

Un bon conseil est de ne pas en acheter une jetable et d’investir dans une couverture de survie de bonne qualité.
Il est très important de garder à l’esprit que les couvertures de survie sont conductrices de courant électrique. Il est donc très dangereux de l’utiliser à proximité d’un défibrillateur ou lorsqu’il y a un orage.

Enfin, la couverture de survie doit toujours figurer dans votre équipement de randonnée, au même titre que le sifflet de randonnée ou encore la trousse de secours. Même si vous ne partez que pour une demi-journée ou quelques heures, vous devez toujours l’avoir sur vous car vous ne pouvez pas savoir à quels aléas vous allez devoir faire face. Il se peut que votre randonnée soit prévue pour quelques heures, mais qu’un accident ou une erreur d’itinéraire vous contraigne à passer la nuit en pleine nature.

Noter cet article