Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Débutant en marche nordique : les 6 erreurs à éviter

Vous avez envie de débuter la marche nordique ou bien vous venez juste de démarrer cette activité ? Félicitations ! C’est un des sports qui a le plus de bienfaits et qui peut être presque pratiqué à tout âge. Mais comme pour toute activité sportive il y a des écueils à éviter et des erreurs qu’il ne faut pas faire. Sans qu’elles soient trop pénalisantes, ces petites erreurs du débutant en marche nordique peuvent entacher la pratique et le plaisir. Alors découvrez nos bons conseils sur les erreurs à éviter en marche nordique !

Les 6 erreurs fréquentes du débutant en marche nordique

Se tromper dans le choix des bâtons

Pour avoir un bon geste en marche nordique, la taille et la qualité de vos bâtons est primordiale. Choisir une paire de bâtons qui n’est pas adaptée à votre taille peut vous gêner durablement. Si les bâtons sont trop petits, votre mouvement manquera d’ampleur et vous pourrez vous retrouver à courber le dos. Si vos bâtons sont trop grands, votre propulsion ne sera pas bonne et vous perdrez en efficacité. La solution est aussi de s’équiper de bâtons télescopiques qui seront adaptables à votre taille et votre amplitude de marche.

Ne négligez pas non plus la qualité des bâtons de marche : elle est essentielle. Des bâtons télescopiques, par exemple, avec un mauvais serrage, sont à proscrire. De même, sélectionnez plutôt des bâtons de marche avec un minimum de 50% de carbone entrant dans la composition du tube, surtout si vous avez une pratique assidue.

débutant en marche nordique : les erreurs à éviter

Avoir une marche à l’amble

La marche à l’amble est celle où vous avancez le bras et la jambe du même côté en même temps. C’est une erreur de débutant mais certaines personnes ont du mal à s’en départir. La bonne marche nordique est celle où le pied qui se pose au sol est en opposition avec la main qui pique et pousse sur le bâton. L’erreur fréquente chez le débutant en marche nordique est de trop se concentrer sur le mouvement du bâton. Dans ces cas-là, le rythme de marche se modifie imperceptiblement et vous finissez par marcher à l’amble.

Si cela vous arrive, il faut vous arrêter. Repartez en marchant naturellement et en laissant trainer les bâtons derrière vous. Vous les accrochez à vos poignets par les dragonnes. Quand vous avez pris un bon rythme de marche, prenez à nouveau les bâtons en main et reprenez le mouvement naturel de la marche nordique. En cas de difficulté répétée, entrainez-vous avec quelqu’un qui maîtrise le pas et faites des exercices à faible vitesse en vous calquant sur cette autre personne.

Planter le bâton devant ou derrière le pas

Le bon geste en marche nordique est de planter les bâtons de marche entre vos deux pieds. Vos bâtons auront ainsi une inclinaison correcte pour vous propulser vers l’avant tout en mettant en route vos muscles.
Si vous plantez les bâtons trop loin devant, la poussée sera compliquée et, quoi qu’il en soit, limitée. De plus, vous solliciterez vos articulations de manière trop importantes et ce, parfois jusqu’à la blessure en cas de gestes répétés. Par contre, si vous plantez les bâtons trop en arrière de votre pas, vous aurez du mal à avoir une poussée efficace et vous perdrez les gains de tonicité sur le haut du corps qu’n bon geste peut vous procurer.

débutant en marche nordique : les erreurs à éviterToujours garder les bâtons de marche nordique dans la main.

Le geste idéal du marcheur nordique est de tenir fermement le bâton en main lorsque vous les piquez dans le sol et de les relâcher ensuite.
Le relâchement de la poignée du bâton doit se faire à la hauteur de votre hanche pour que vous puissiez tendre le bras en arrière.

Le débutant en marche nordique qui garde le bâton de marche en main pendant toute l’amplitude du mouvement, ressentira une gêne pour chercher au loin en arrière avec son bras. L’important est de se relâcher et de trouver une bonne amplitude de marche.

De toute façon, les bâtons de marche nordique sont équipés de dragonnes : vous ne risquez donc pas de les perdre et avec un peu de pratique vous aurez vite inconsciemment le bon geste pour les reprendre en main de manière presque automatisée.

débutant en marche nordique : les erreurs à éviterFaire de la marche nordique avec n’importe quelle paire de chaussures

Vos pieds ont des besoins particuliers en marche nordique. Dans un premier temps, l’adhérence est capitale et vous permet un bon pas avec du grip et une bonne poussée pour avoir une bonne amplitude de marche.
Il vous faudra aussi de la flexibilité et de la souplesse dans la chaussure pour garder un pas léger et facile. C’est aussi le bon moyen d’avoir un bon déroulé de la cheville et du pied.
Les modèles spécifiques et conçus pour la marche nordique sont adaptés à ces besoins et doivent absolument supplanter les chaussures de randonnée ou de simples baskets ou chaussures de running.  Etre débutant en marche nordique n’est pas une excuse pour en faire, chaussé avec des modèles inadaptés.

Ne pas s’habiller correctement

Comme pour les chaussures, les vêtements de marche nordique doivent être spécifiques. Inutile de penser à partir avec un polo et un jean ! Vous devez penser à votre confort et à choisir des vêtements de marche nordique qui vont optimiser votre pratique de ce sport. Même si vous êtes débutant en marche nordique, pratiquer ce sport avec des vêtements inadaptés altérera votre ressenti et votre plaisir.

débutant en marche nordique : pantalon de marche nordique

Pour le pantalon, il faut absolument choisir un pantalon de marche nordique qui vous apportera confort, aisance du mouvement et évitera les frottements. Choisissez aussi un pantalon ayant des bas de jambes en tissu imperméable et coupe-vent. Ceci vous protégera de l’humidité et du froid, qui peut vitre être pénalisant à cet endroit du corps.
Pour le haut du corps, une veste zippée pourra très bien convenir et son extensibilité fera qu’elle vous accompagnera dans tous vos mouvements. De plus, en cas de période froide, cette veste zippée portée sur un sous vêtement technique vous offrira un grand confort et une bonne chaleur. Enfin, la découpe au niveau des aisselles doit être faite pour faciliter le mouvement des bras et offrir une bonne respirabilité au vêtement afin de ne pas trop stocker de transpiration à l’intérieur.

Débutant en marche nordique : les 6 erreurs à éviter
4.3 (85%) 8 votes