Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Comment faire une triangulation avec boussole en randonnée ?

Si vous avez lu notre article « Comment bien utiliser une boussole en randonnée ? » vous avez déjà les principes de base pour vous servir de votre boussole. Le but de ce second texte est de vous apprendre à faire une triangulation avec boussole : opération qui doit vous aider à vous situer si vous êtes perdu en randonnée ou encore à vérifier votre position.  C’est un exercice facile mais il est bon d’en connaître les principes avant de se retrouver en situation critique.

triangulation avec boussole

 

Dans quels cas faire une triangulation avec boussole ?

Pour pouvoir faire une triangulation  il faut pouvoir se repérer à des éléments remarquables du paysage (clocher, sommets….) donc avoir de la visibilité. On oublie donc les situations de brouillard et de visibilité réduite. Vous utiliserez la triangulation pour s’assurer de votre  position ou pour savoir où vous vous  trouvez si vous êtes perdu en randonnée.

Quels outils pour faire une triangulation ?

Il est nécessaire d’avoir bien sûr une boussole mais aussi une carte de la zone dans laquelle on se trouve. Et une vraie carte si possible. J’ai encore vu récemment des gens partir en terrain inconnu en pays étranger, faire une randonnée de 5 heures avec un dépliant touristique où la carte était imprécise , sans échelle et faite de petits dessins pour donner seulement une impression d’ensemble ! Il est absolument nécessaire d’avoir une vraie carte officielle ou au pire une copie de celle-ci. Autre outil nécessaire : un stylo ou un crayon à papier. Personnellement j’ai toujours un crayon à papier (çà ne tombe pas en panne) de fixé à ma boussole !

Comment faire une triangulation avec boussole ?

Premièrement, prendre son temps. Une bonne triangulation à la boussole nécessite un peu d’attention et de temps. Ce n’est pas indiqué dans les situations d’urgence où le temps presse.

Il faut tout d’abord orienter sa carte. Nous avons vu comment le faire ici. Une fois la carte orientée , ne plus la bouger.

Ensuite il faut prendre le temps d’observer le paysage et de choisir des points de repère clairement identifiables. Il en faut au moins deux mais un troisième apportera une plus grande précision .Il ne  faut pas choisir ces points de repère dans la même direction car sinon la mesure sera imprécise et très incertaine. Prenez des points de repère assez écartés les uns des autres.

Vous pouvez choisir un clocher, un pic ou un sommet, une antenne Gsm, un château d’eau. Il faut être capable de repérer ces points sur la carte également et ne pas  se tromper. Ne pas confondre un pic avec un autre par exemple.

Faites alors une visée vers le premier point de repère : c’est-à-dire sans bouger la carte mais en orientant la boussole vers le point, utilisez le bord rectiligne de la boussole pour faire un support et tracer la droite qui part du point de repère. La carte et la flèche magnétique de la boussole restent bien sûrs orientées au Nord.

Faites ensuite la même opération en visant le deuxième point de repère puis le troisième éventuellement.
Ensuite prolongez les droites esquissées sur votre carte. Le point ou la zone de rencontre de ces droites est l’endroit où vous vous situez !

triangulation avec boussole

La précision ne sera jamais absolue mais cela  sera amplement suffisant pour vous situer correctement.

N’hésitez pas à vous entrainer à le faire en zone connue ! Il ne faut pas attendre de se retrouver en situation critique pour tester cet exercice. Vous pouvez même le faire depuis votre appartement ou le jardin de votre maison, ou lors d’une randonnée que vous faites souvent.

Autre conseil : vous avez fait une triangulation avec boussole et vous avez trouvé votre position : ouf, tout va bien …vos vous réorientez et vous vous poursuivez votre chemin ou en tout cas vous vous remettez en route. N’hésitez pas à perdre un peu de temps à nouveau, et donc de refaire une triangulation (au bout de 20 minutes de marche par exemple) et en essayant de choisir un nouveau point de repère. C’est un bon moyen de se conforter dans son choix de direction et de « solidifier » et vérifier ainsi votre repérage précédent. Faites le ….même si vous êtes sûr de vous !

perdu en randonnée

La triangulation avec boussole pour se repérer en terrain inconnu est une méthode fiable si on la maîtrise un tant soit peu et si on la pratique régulièrement. Au bout d’un certain temps on peut même la faire assez rapidement mentalement sans tracer de trait sur la carte pour avoir un repérage rapide. Cératines personnes vous diront : «  oh moi je ne m’embarrasse pas de ça, un téléphone ou un GPS suffisent ». Oui, sauf, que les zones non couvertes çà existe aussi, les batteries à plat également et croyez-moi, en général, comme par malheur ou loi des séries, c’est justement quand on est perdu en randonnée, au bout de plusieurs heures à tourner dans tous les sens, qu’on se retrouve sans batterie et forcément dans une zone sans couverture téléphonique ! Il n’est jamais trop prudent de savoir se repérer par ses propres moyens !

Comment faire une triangulation avec boussole en randonnée ?
Noter cet article