Vous êtes ici : » Testé par un professionnel » Le sous-vêtement technique, testé en conditions réelles

Le sous-vêtement technique a connu  des avancées fondamentales en matière de progrès techniques pour lutter contre le froid ces dernières années, et en particulier dans le domaine du sport. Le challenge de la protection contre le froid intense est de réunir dans une fibre fine et légère une capcité isolante importante, l’évacuation dela transpiration et un grand confort et une bonne liberté de mouvement. Dans le passé, le sous-vêtement technique pêchait souvent d’un coté: trop lourd, trop vite humide ou pas confortable à cause de grosses coutures. Cette époque est loin derrière nous et le sous-vêtement technique STRATEGIC WARM de  CimAlp a été pensé et étudié pour répondre parafitement à cette attente. Nous avons testé pour vous le sous-vêtement STRATEGIC WARM CimAlp et vous pouvez retrouver les résultats du test dans cet article.

Aspects techniques du sous-vêtement technnique STRATEGIC WARM

Sous-vêtement technique STRATEGIC WARMCimAlp utilise la technique du tricotage « Seamless » sans coutures. Les produits bénéficient d’un effet compression destiné à maintenir les muscles durant l’effort. Le sous-vêtement STRATEGIC WARM CimAlp est fabriqué avec de la fibre de bambou qui présente l’avantage de réduire les odeurs désagréables. Grâce à sa coupe très ergonomique, il est très près du corps et élastique. Il existe en plusieurs tailles : S, M, L, XL, et disponible en un seul coloris : gris-noir.

Contrairement à divers types de vêtements de randonnée dans le commerce, il est plus fin. Sa densité est comprise entre 170 g/m² et 230 g/m². C’est un point de comparaison avec les autres modèles sur le marché.

Il est constitué de 62 % de viscose de bambou, de 28 % de fibres synthétiques (polyester), de 6,4 % de soie et de 3,6 % d’élasthanne.

Il est facile à entretenir étant donné qu’on peut le laver à 30°C en machine. Son poids fait environ 228 g et il coûte à peu près 65 €.

Lors du premier essayage

À première vue, le sous-vêtement de randonnée CimAlp a tout pour séduire. Agréables au toucher, les matières utilisées dans sa fabrication lui confèrent une douceur remarquable. Composé de 3,6 % d’élasthanne, ce produit présente une grande élasticité. De même, il ne sent pas l’odeur de produit chimique, comme c’est le cas pour certains modèles de la concurrence. Bien que le bundle soit simple, il est très efficace.

Toutefois, comparé à un Damart sport, on peut constater que son poids est un peu plus prononcé. Cela s’explique en grande partie par sa matière plus épaisse. Lorsqu’on l’enfile, on remarque qu’il s’adapte plutôt bien à la plastique du corps sans le mouler entièrement. C’est ce qui le différencie d’un Body+. Quoi qu’il en soit, les fronces ne sont pas tellement désagréables et ne gênent pas si on effectue certains mouvements.

En somme, lors de cette première approche, ce produit est plutôt statisfaisant. Cependant, avant de se prononcer sur le sous-vêtement Cimalp, nous l’avons testé en conditions réelles.

Sur le terrain

Comme il est fin et très près du corps, on a l’impression de ne pas le porter sur nous. Par contre, veillez à bien choisir la taille qui vous convient. Si vous avez le malheur d’acheter une trop petite taille, vous allez surement être gêné par les manches et le bas du haut. Ces derniers ont tendance à remonter à cause de l’élasticité.

Un de ses avantages est qu’il remplit extrêmement bien son rôle. Il évacue la transpiration avec une grande efficacité. S’agissant de la régulation thermique, c’est un autre de ses atouts. Il permet de rester au chaud quand on a froid et de  nous rafraîchir lorsque la température monte. Le sous-vêtement technique STRATEGIC WARM est particulièreent efficace si vous pratiquez votre sport dans un froid sec mais aussi un froid humide. Si vous l’avez enfilé sur la peau parfaitement sèche et au chaud, vous vous rendrez compte très vite que celle-ci ne « bouge » pratiquement as et perd très difficilement des degrés.

Côté séchage, le Strategic Cimalp nous surprend là encore. En effet, vous pouvez être sûr de rester bien au sec si vous régulez correctement votre température corporelle et utilisez le principe des trois couches.

 Avec toutes ces qualités, nous vous conseillons naturellement ce sous-vêtement. Toutefois, il est très fragile et peut s’effilocher comme un collant. Faites donc très attention lorsque vous le mettez ou l’enlevez.

Conclusion sur le sous-vêtement technique

On ne peut que retenir les points positifs de toute cette expérience. Le sous-vêtement technique CimAlp mérite toute votre attention. Il s(avère un excellent choix qui ne peux que  séduire les amateurs de sorties en plein hiver . Il s’adapte à toutes les pratiques : randonnée, escalade, ski de fond ou de descente…etc. Mais il séduira aussi ceux qui veulent tout simplement une meilleure protection contre le froid. Il est discret et ne se remrquera pas facilemet sous vos vêtements habituels et vous donnera par contre une sensation de confort immédiat inégalable.

Le sous-vêtement technique, testé en conditions réelles
Noter cet article