Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Podomètre : pour ou contre en randonnée ?

De plus en d’outils de mesure de la distance de marche existent sur le marché. Que ce soit des podomètres classiques, des applis de podomètre sur votre smartphone ou encore même des bracelets connectés. Face à cette déferlante technologique, le randonneur doit-il se convertir et utiliser ces gadgets lors de ces randonnées ?

Qu’est-ce qu’un podomètre exactement ?

Le podomètre de marche classique est un petit objet que vous fixez à votre hanche et qui compte le nombre de pas que vous effectuez. Beaucoup de podomètres sont équipés d’un oscillateur qui détecte le nombre des pas. C’est soit un petit pendule ou une bille sur fond courbe qui détecte chaque pas. D’autres sont maintenant équipés d’accéléromètre : c’est le cas des bracelets connectés ou des smartphones.

podomètre randonnée

En plus de compter les pas ces appareils vous donnent une estimation de distance parcourue. Cette distance est calculée dans le cas des podomètres classiques en multipliant la longueur d’un pas avec le nombre de pas. Vous aurez au préalable rentré dans l’appareil votre longueur de pas moyenne, ou votre appareil vous en aura proposé une. Si vous avez fait la mesure par vous-même, faut-il encore qu’elle ait été faite avec sérieux et objectivité en ayant suivi un processus précis.

Vous comprenez immédiatement que cette mesure de distance est assez sommaire. En fait, la longueur de vos pas varie énormément en fonction du relief et de votre état physique. De plus généralement, lorsque la mesure de pas est faite, elle est réalisée, la plupart du temps sur un terrain absolument plat et on a tendance à exagérer la longueur de ses pas. Ce qui conduit la plupart des podomètres à surestimer les distances. Différents podomètres classiques peuvent donner un écart de 20% de la distance parcourue dans un groupe de marcheurs. Après une journée de marche et disons une randonnée de 15 kms par exemple cela représente tout de même des différences de 3 kms !!

Pourquoi un podomètre n’est pas idéal pour randonner

Le premier point est que les mesures de distances ne sont pas du tout précises, lorsqu’il y a du dénivelé et que le terrain n’est pas un billard. Or c’est la plupart du temps le cas en randonnée !

podomètre randonnéeDe plus, vous avez des obstacles à franchir, la fatigue qui s’accumule et réduit la longueur de vos pas et aussi peut-être un sac à dos qui change la donne.

Si vous utilisez ce genre de podomètre vous risquez de vous induire en erreur si vous prenez pour argent comptant la distance ainsi mesurée. Et vous pouvez même vous perdre si vous en tenez compte pour vous orienter.

Bien évidemment vous pouvez tout de même l’utiliser pour comparer des éléments (votre nombre de foulées par exemple) d’une randonnée à l’autre et pas entre différentes personnes. Mais éviter de le regarder en cours de balade et de tenir compte de manière trop précise des données collectées.

Quelles alternatives au podomètre en randonnée ?

Vous pouvez bien sûr avant votre randonnée établir des mesures de distance sur des logiciels de calcul d’itinéraire. Ces logiciels vous permettront (entre autres fonctions) de calculer les distances de manière précise et de vous donner des points de repères. Vous pouvez aussi imprimer un résumé synthétique de votre itinéraire de manière à avoir avec vous les données principales.

Vous pouvez aussi utiliser des smartphones avec une appli intégrée. Cela peut être des applis GPS pour un repérage en continu et une évaluation de la distance. Ou encore des applis spécifiques et dédiées à la randonnée.

bracelet connecté randonnée

Enfin, il existe aujourd’hui des bracelets connectés qui sont équipés d’un accéléromètre pour vous donner une estimation de la distance parcourue. Néanmoins, ces appareils n’ont pas une précision terrible et ne doivent vous servir qu’à vous renseigner sur vos statistiques en fin de parcours et non pas à vous repérer. Ils sont plus destinés à vous donner une estimation de votre activité physique pour le quotidien que pour évaluer la distance parcourue en montagne ou dans des sous-bois. La mesure de distance n’est pas assez précise et vous conduirai à des erreurs d’orientation ou d’évaluation de votre position.

Nous reviendrons dans un prochain article sur les outils GPS et de navigation assez précis et de technologie moderne pour vous aider dans vos randonnées.

En conclusion le podomètre sera une simple aide statistique pour le randonneur. Mais il ne saurait être une manière précise de mesurer la distance parcourue en terrain accidenté et être encore moins un auxiliaire d’aide à votre orientation !

Podomètre : pour ou contre en randonnée ?
Noter cet article