Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Polaire ou softshell : que choisir ?

Polaire ou softshell, le choix n’est jamais facile entre ces deux vêtements qui sont tout aussi pratiques et confortables l’un que l’autre. Bien qu’ils ne se portent pas dans les mêmes conditions et les mêmes situations, il est toujours compliqué d’en choisir un sans risquer de rater les avantages offerts par l’autre.

La polaire et ses particularités

Généralement moins pesante que la softshell, la polaire n’occupe pas beaucoup de place dans le sac de voyage. De par sa simplicité, elle peut être portée en couche extérieure lorsqu’il n’y a ni vent ni pluie. Cependant, elle est aussi très pratique en couche intermédiaire, surtout lorsqu’il pleut et qu’elle est portée sous un blouson imperméable.

Faite de matière synthétique, la polaire est disponible sous différents grammages. Certains modèles sont, à cet effet, plus lourds ou plus légers que d’autres. Dans cette même optique, il y a des polaires plus épaisses et qui procurent donc beaucoup plus de chaleur.Petit bémol, plus elle apporte de la chaleur, moins elle est respirante.

polaire ou softshell comment choisir

La polaire se décline en trois versions différentes :

  • La grosse polaire  qui jouit d’une densité de 300 g / m2 et qui apporte le maximum de chaleur en temps hivernal. Bien qu’elle constitue une barrière efficace contre le froid, elle n’évacue pas assez la transpiration. Sa grande épaisseur est donc une limite au confort qu’elle peut apporter. Ce modèle n’est pas très adapté aux activités physiques nécessitant beaucoup de mobilité.
  • La polaire fine dont le grammage est de 100 g / m2. C’est la version la plus adaptée pour être portée sous un coupe-vent ou sous une veste. Elle n’apporte pas beaucoup de chaleur, mais elle offre beaucoup plus de confort grâce à sa faible épaisseur. C’es d’ailleurs la polaire idéale pour des pratiques physiques intenses en plein hiver (randonnées pédestres, skating, etc.)
  • La polaire intermédiaire qui est plus respirante que la grosse polaire et qui apporte plus de chaleur que la polaire fine. Plus polyvalente que les deux autres, elle peut se porter en couche extérieure lorsque la température est légèrement douce, tout comme elle est portée en couche intermédiaire en cas de climat glacial.

polaire ou softshell comment choisir

Dans quel cas choisir la polaire ?

Pour choisir entre  polaire ou softshell, des critères sont mis en avant en termes de praticité, de fonctionnalité, et de confort. La polaire sera ainsi choisie pour les avantages suivants :

  •  Sa multifonctionnalité (portée comme veste extérieure en saison chaude et en couche intermédiaire en cas d’intempéries)
  •  Son côté « douillet »
  •  Son grammage et son épaisseur selon l’apport de chaleur voulu

Les spécificités de la veste softshell

La veste softshell se démarque de la polaire par le tissu avec lequel il est fait. D’une texture déperlante, il peut être porté en temps de pluie sans devoir être combiné avec une veste imperméable. Beaucoup plus élaboré, il assure une protection optimale contre le vent et les averses, même en cas d’absence de troisième couche.

En plus de son effet « coupe-vent », le softshell apporte plus de chaleur que la polaire. Il est ainsi moins respirant que cette dernière. De nature plus épais, il prend beaucoup plus de place dans les bagages.

polaire ou softshell comment choisirQu’est-ce qui fait la particularité du softshell ?

De nombreux éléments sont favorables au softshell en termes de confort et de praticité :

  • La matière : l’intérieur est revêtu d’une polaire et l’extérieur est fait de tissu déperlant.
  • La polyvalence : une seule veste pour se protéger du vent, du froid, et de la pluie.
  • La commodité : pratique pour faire du ski, du vélo, ou du trail en mi-saison.

Tenant compte des avantages et des limites de chacun, il n’est pas aisé de choisir entre polaire ou softshell. Pour ne pas se tromper ainsi dans les choix, il faut accorder de l’importance aux éléments qui suivent :

  • La coupe : ces vêtements doivent être le plus près possible du corps pour ne pas laisser la chaleur s’échapper.
  • Les poches : l’existence de poches est importante pour optimiser la respirabilité du vêtement et le contrôle de la température corporelle.
  • Les cordons : il en faut pour faciliter le réglage des ouvertures au niveau de la taille et des poignets.
  • Un capuchon : pour que la tête jouisse du même niveau de température que le corps.

polaire ou softshell comment choisir

Pour quoi opter ? Polaire ou softshell ?

Tout est affaire essentiellement d’utilisation pour choisir entre polaire ou softshell. On privilégiera la polaire donc pour  le port en sous-couche ou bien en dernière couche pour les sorties par temps sec et sans vent. La softshell sera à sélectionner sur les sorties par temps plus instable, où on juge de la nécessité d’une protection contre le vent et les petites pluies. Grâce à son tissu déperlant et coupe-vent, la softshell domine la polaire pour la protection contre les intempéries et si vous n’avez pas de troisième couche elle sera aussi très utile. Par contre son volume plus important peut être un obstacle dans son choix. C’est à vous de voir en fonction des prévisions météo et de la nature de la région traversée pour déterminer qu’est ce que vous mettez sur votre dos entre polaire ou softshell !

 

 

Polaire ou softshell : que choisir ?
Noter cet article