Vous êtes ici : » Ambassadeur CimAlp » Renforcer son mental pour le trail

Comme dans toute activité sportive, le mental est un point clé en trail, au même titre que la préparation du matériel ou l’entrainement physique. Au fil des kilomètres lorsque les muscles sont douloureux, c’est la tête qui conditionne si on sera ou non capable de venir à bout de l’effort. Mais le mental s’entraîne aussi et se prépare petit à petit, comme le physique. Renforcer son mental est donc essentiel en trail comme dans beaucoup de sorts d’endurance pour avoir volonté et abnégation pendant l’effort.

renforcer son mental en trail

Avant un trail : préparer et renforcer son mental en déterminant des objectifs

La source essentielle d’un bon mental réside dans l’envie et la motivation. Et un des moteurs essentiels de ces deux notions se trouve dans la définition d’un objectif. Un objectif à long terme peut être l’accomplissement d’un parcours rêvé ou de participer à une épreuve phare ou de réaliser une performance précise. Il faut se donner de grands objectifs clés ou majeur sur une année. Pour cela il faut les choisir avec prudence. Inutile de se fixer des objectifs inatteignables mais ils doivent aussi comporter une bonne part d’ambition et s’inscrire dans une démarche de progrès.

Sur une année, on se fixera 2 ou 3 objectifs clés au grand maximum. Ensuite vous pouvez découper votre saison en plus petite tranches de temps, et y assigner des objectifs de moindre importances, mais qui sont des étapes intermédiaires sur le grand objectif de l’année.

Ainsi à chaque sortie ou entrainement, assignez-vous aussi un petit objectif : faire tel parcours en un temps donné, faire tant de kilomètres….

En s’exerçant à atteindre un petit objectif à chaque sortie on entraine son mental pour les objectifs plus ambitieux et surtout à être un relais du corps lorsque celui-ci fatigue.Renforcer son mental passe ainsi par l’accomplissement de multiples petits objectifs croissants.

Avant un objectif important, il est primordial de se préparer dans sa tête. Visualiser le parcours mentalement, en définir les passages difficiles et aussi puiser dans les souvenirs positifs, les trails qui se sont bien passés pour se donner  une confiance nécessaire pour aborder le  départ.

renforcer son mental en trail

Pendant le trail : confiance en soi et objectifs intermédiaires

Le départ est souvent un soulagement et voire parfois une douce euphorie. Mais au fil des kilomètres le corps a besoin de la carburation de la motivation. Il faut alors visionner dans son esprit les étapes intermédiaires : tel sommet, un ravitaillement. En découpant la difficulté en petits morceaux, on se maintient dans le domaine du possible et on ne se fait pas trop peur. Il faut assis visualiser que l’on a jamais été aussi près de l’atteinte de son objectif et que les efforts restant à produire ne sont rien par rapport à ceux effectués pendant la longue préparation que vous avez faite.

En cas  de difficultés et de risque de craquer mentalement, essayez de visualiser la sensation positive que vous aurez en parvenant à votre objectif. Dites-vous que vous le méritez et que vous avez fait beaucoup d’effort pour arriver jusque-là. Enfin répétez- vous intérieurement «  je vais le faire » et non pas «  je peux le faire » !

Après le trail : un nouvel objectif !

Une fois  l’euphorie  de l’arrivée passée, le sportif peut ressentir parfois un petit coup de blues : la tension retombe, l’adrénaline est évacuée. On peut parfois se sentir vide et quelquefois le moral peut flancher dans les semaines qui surviennent. Il faut d’abord profitez du plaisir d’avoir réussi son objectif, échanger son ressenti et ses émotions avec d’autres, avec son entourage. Et puis vient le moment où il faut repartir vers quelque chose de nouveau, se fixer un nouvel objectif. Variez les …ne reprenez pas toujours le même d’année en année. La motivation vient aussi de la découverte et de la nouveauté qui est créatrice d’intérêt et d’excitation.

renforcer son mental en trail

<h2Comment rebondir après l’échec ou l’abandon ?

Si vous n’avez pu réussir à cause d’un ennui physique il faut d’abord se soigner et retrouver peine possession de ses moyens pour retrouver plaisir et motivation. Si c’est au niveau mental que vous avez flanché, il faut essayer d’identifier les causes de l’échec. Qu’est ce qui n’a pas fonctionné ? Et puis il faut relativiser et capitaliser. Tout ce que vous avez fait est un acquis et un socle sur lequel vous devez bâtir votre prochain succès. Enfin, pensez aussi à ne pas vous mettre trop de pression négative,  c’est un sport et un loisir et il faut qu’il reste une source de joies et de bienfaits pour le corps comme pour la tête ! renforcer son mental passe aussi par le simple plaisir de faire une activité qui vous convient et vous procure du bonheur !

Renforcer son mental pour le trail
Noter cet article