Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Comment se protéger face au virus Zika en voyage ?

La propagation du virus Zika a été très forte ces derniers mois à travers la planète et de plus en plus de régions sont touchées. En voyage , nous sommes plus enclins à être contaminés par les moustiques porteurs du virus ( climat , activité extérieures…). Voyons donc comment se protéger face au virus Zika en voyage et tâchons d’en savoir un peu plus sur ce risque sanitaire.

virus zika en voyage

Qu’est ce que le virus Zika ?

Ce virus est transmis par les piqûres des moustiques du genre Aedes aegypti et de moustiques tigres, qui peuvent aussi être porteurs de la dengue et du chikungunya. Le virus ne se transmet pas directement entre humains.

Le virus Zika a été détecté pour la première fois en 1947, sur un singe en Ouganda. Il a été d’ailleurs baptisé du nom d’une forêt située au sud de la capitale de l’Ouganda. Le virus a été isolé chez l’homme à partir de 1952 en Ouganda et aussi en Tanzanie.
On date la première épidémie d’importance de 2007 dans les îles de Yap dans l’archipel de Micronésie. En Polynésie française, ce fut une épidémie qui a touché environ 32 000 personnes en 2013/2014. Et en 2014 et 2015 ce fut le tour de la Nouvelle-Calédonie d’être touchée par la propagation du virus. Aujourd’hui la souche de ce virus circule en Amérique, en Afrique mais aussi en Asie et en Europe. L’institut Pasteur parle pour l’Amérique du Sud d’une épidémie « sans précédent ».

On peut noter quelques caractéristiques sanitaires :

  • dans la plupart des cas (70 % environ) l’infection passe inaperçue.
  • sinon les symptômes sont de type grippal – fièvre, maux de tête, courbatures – accompagnés d’éruptions cutanées.
  • le virus peut aussi s’accompagner d’une conjonctivite, d’une douleur derrière les yeux, ainsi que par un gonflement des mains ou des pieds.
  • il peut y avoir des complications neurologiques, qui peuvent provoquer un syndrome de Guillain-Barré
  • il n’y a pas eu de décès dus à Zika , à ce jour.

Le grand danger du virus est qu’il peut entraîner des malformations sur le fœtus porté par des femmes infectées. En effet, une femme enceinte atteinte par le virus Zika peut donner naissance à des nourrissons atteints de microcéphalie : les bébés naissent alors avec un périmètre crânien faible (inférieur à 33 centimètres) et un retard mental irréversible, s’ils arrivent à survivre.

virus zika en voyage

Il apparait clairement qu’il ne faut pas donc prendre à la légere ce type de virus même s’il ne faut pas paniquer, bien sûr.Il existe des précautions à prendre pour s’en protéger au mieux. Et notamment lorsqu’on peut se trouver face au virus Zika en voyage dans un pays assez touché par l’épidémie.

Quelles précautions prendre face au virus Zika en voyage ?

Si vous voyagez dans un pays étranger , quelle que soit la zone géographique , essayez déjà au préalable de connaître si le pays est plus ou moins touché par le virus. En général , on trouve les fameux moustiques à peu près dans tous les pays chauds mais aussi dans des contrées moins tropicales ( europe, amérique du nord…).

Il faut aussi savoir que ces espèces de moustiques attaquent essentiellement la journée et non pas la nuit . Les moustiques nocturnes ne sont pas majoritairement porteurs du virus. Cela ne veut pas dire que ce soit impossible d’en croiser le soir venu, mais c’est nettement moins probable.

La première précaution est de ne pas se tenir à proximité des eaux stagnantes ou des rivières et lacs. Soyez prudent et vigilant notamment aux abords de bassin ou de tout objet contenant une eau qui est là depuis plusieurs jours . Il est fréquent sous certains climats de voir des seaux , des pneus, des bacs remplis d’eau et ce depuis plusieurs jours .

Il faut aussi, bien sûr, se munir de produits anti moustiques. Vous pouvez vous procurer des sprays et lotions vendus dans le commerce. Dans beaucoup de pays tropicaux , il existe aussi des huiles essentielles parfumés aux agrumes qui sont assez efficaces également.

virus zika en voyage

Mais la première des protections est de se couvrir. Lorsque vous êtes en voyage et que vous vous trouvez dans une zone exposée , couvrez vous ! Portez des pantalons longs, et des chemises à manches longues. Il faudra alors faire le choix de vêtements légers pour être à l’aise. Si vous faites une activité aquatique sur une rivière, ou que vous randonnez en forêt ou en zone rurale, abandonnez le t-shirt et le short ultra court. Moins vous exposez de peau , moins il y a de chances de se faire piquer.

Enfin, faites le choix de vêtements anti moustiques. Il en existe aujourd’hui de très efficace et sains . Des chemises, des pantalons , des bermudas sont imprégnés d’un répulsif naturel contre les moustiques : la chitine secrétée par les crustacés. Son action est écologique , sans odeur et sans risque pour votre santé. Et c’est un premier rideau très efficace pour se protéger face au virus Zika en voyage. De plus c’est facile à utiliser : il suffit d’enfiler ses vêtements et on est protégés pour toute la journée !

Quel que soit le pays visité , aujourd’hui la prudence s’impose face aux piqures de moustiques. A part les pays froids , le risque est plus ou moins présent partout. Il est bien évident que cela ne doit pas empêcher de voyager et de profiter pleinement de son séjour. Mais il vaut mieux etre informé et rester vigilant. Il est assez simple de se protéger face au virus Zika en voyage : ce serait dommage de l’oublier et d’en garder des séquelles.

Comment se protéger face au virus Zika en voyage ?
Noter cet article