Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Comment se protéger du vent en randonnée ?

Le vent est largement redouté par beaucoup de sportifs en extérieur, et en particulier des marcheurs en montagne. Le vent en randonnée est souvent désagréable mais peut même s’avérer dangereux pour des pratiquants peu expérimentés et peu préparés. Ou qui auraient négligé cette composante. Nous allons voir ensemble pourquoi et comment s’en protéger de manière efficace.

se protéger du vent en randonnée

Nous avons tous déjà ressenti l’effet du vent et son influence thermique. C’est ce qu’on appelle le facteur vent ! En fait, notre corps produit une fine surface d’air chaud à la surface de notre peau. Cette petite pellicule agit comme un  isolant. Elle protège notre corps et permet de garder une bonne partie de notre chaleur corporelle. Lorsque le vent souffle assez fort et pénètre au plus près de la peau, cette fine surface d’air chaud est balayée. En disparaissant ou en se dissipant rapidement, elle fait que notre corps vient en contact direct avec l’air extérieur. D’où une sensation de perte de chaleur et donc de froid.

La température ressentie à cause du vent en randonnée

On peut faire clairement le lien entre l’intensité du vent et la sensation de froid. Cette température, différente de celle qui est mesurée sous abri (la vraie température officielle est mesurée sans vent), est celle qu’on appelle température ressentie. Des expériences scientifiques ont pu démontrer le lien direct entre vent et température ressentie et aboutir à des résultats précis.

Le tableau ci-dessous vous indiquera pour une température donnée (la température officielle de la météo) dans les différentes colonnes, la température ressentie avec l’intersection de la ligne donnant la vitesse du vent.

Exemple : s’il fait 10°C  et que le vent souffle à 30 km/h, je ressens une température de 6,6 °C.

température ressentie vent

L’analyse de ces données amène à 3 conclusions :

  • Plus le vent est fort plus le froid ressenti est important.
  • Il suffit de très peu de vent pour faire baisser la température. Rien qu’à 10km/h de vent on ressent un effet non négligeable.
  • Plus il fait froid et plus le vent a de l’influence : un vent de 30 km/h ne fait baisser que de 2 degrés la température lorsqu’il fait 15°C mais fait chuter la température de 6,5°C si il fait 0°C !

 

Bien évidemment, selon chaque personne il peut y avoir des différences de ressenti en fonction de l’âge, de l’état de forme et de la corpulence. Le taux d’humidité joue aussi un grand rôle dans le ressenti de la température sous le vent en randonnée. Enfin, bien sûr, les vêtements que vous portez influencent ce résultat.

Comment se protéger du vent en randonnée ?

se protéger du vent en randonnée

La première chose  essentielle comme souvent en randonnée est de s’informer et de se renseigner. Avant de partir soyez attentifs lors de la lecture du bulletin météo et ne vous arrêtez pas uniquement à la présence de soleil ou pas, et à la température. Regardez d’où vient le vent et à quelle vitesse soufflera-t-il.

Sachez aussi que lorsque vous randonnez vous passerez souvent dans des endroits exposés au vent. A fortiori en montagne où les abris se font rares et où le vent peut parfois souffler de manière extensive et par rafales.

 

Lorsque vous vous arrêtez, choisissez toujours un endroit abrité du vent et notamment pour installer un bivouac. Privilégiez l’abri d’un talus, de gros rocher ou la proximité d’un bosquet d’arbres. Il est parfois nécessaire et judicieux de marcher un peu pour trouver un endroit plus propice.

Prévoyez des vêtements coupe-vent comme une veste de randonnée imperméable et respirante, un coupe-vent ultraléger, une veste softshell ou encore une polaire coupe-vent. Pour qu’un vêtement ait une fonction de  coupe-vent, il faut que le tissu soit maillé assez serré, ou mieux ,que le tissu soit équipé d’une membrane spéciale. Aujourd’hui les vêtements modernes ont des membranes très efficaces contre le vent. Il faut donc choisir ce genre de vêtements techniques si on veut être doté d’une protection efficace. Dans le système des 3 couches, c’est celle qui est la plus à l’extérieur, la troisième couche, qui fait fiction de coupe-vent. Donc choisissez là avec soin et de qualité.

La tête doit aussi être préservée par grand vent. C’est un des endroits du corps où il y a le plus de déperdition de chaleur. Lorsqu’il y a beaucoup de vent, adoptez un couvre-chef : un bonnet sera très efficace ou une casquette chaude. Mais le mieux est d’avoir une capuche coupe-vent associée à son vêtement. C’est la protection la plus isolante que vous pouvez avoir. Enfin couvrez la plus grande partie du corps. Munissez-vous de gants et fermez toutes les attaches de vos vêtements. La plupart des vêtements de montagne ou de randonnée doivent avoir des velcros ou des systèmes élastiques aux poignets qui permettent une meilleure protection : il faut que vous vous en serviez. Rentrez le vêtement dans la taille de votre pantalon, dans les chaussures. Bref, fermez la moindre ouverture possible !

vent randonnée montagne

Si vous avez un blessé dans un groupe de randonnée, pensez aussi à le protéger du vent. Celui-ci fera aussi baisser sa température corporelle et ce, encore plus vite que pour ne personne bien portante. Il est donc essentiel de le mettre à l’abri du vent et de le protéger avec une ouverture de survie en attendant les secours.

La randonnée comme beaucoup de sport d’extérieurs doit se faire en tenant compte de la météo. C’est à ce prix que nous profitons largement de la beauté des paysages et de la nature. Le vent en est une composante essentielle, bien souvent négligée. Pensez à en tenir compte et équipez-vous correctement. Il n’y a pas de miracles : sans de bons vêtements adéquats impossible de se protéger efficacement du vent en randonnée.

 

Comment se protéger du vent en randonnée ?
Noter cet article