Vous êtes ici : » Bien s'équiper » Le sifflet de détresse en randonnée : un outil indispensable

Ce n’est un secret pour personne : la sécurité est très importante lors d’une randonnée. En effet, il est indispensable d’avoir sur soi tous les moyens possibles pour appeler du secours en cas de danger. Le sifflet de détresse en randonnée fait partie de ces indispensables à emporter sur soi lors d’une randonnée à la journée ou sur des treks de plusieurs jours. Il est d’autant plus incontournable que son petit prix et son poids léger en font un compagnon très discret !

sifflet de détresse en randonnée

Le sifflet de détresse en randonnée est pratique pour appeler à l’aide

sifflet de détresse en randonnéeLes randonneurs qui ont des soucis ou qui sont en danger peuvent utiliser le sifflet de randonnée pour appeler du secours. C’est très pratique dans la mesure où les gens ne peuvent interpréter ce signal que par la détresse. Lorsque plusieurs coups de sifflets retentissent, cela veut dire que quelqu’un est en danger.

Si quelqu’un vous entend mais de loin, cette personne pourrait penser que vous êtes en train d’appeler votre chien ou autres. En entendant un coup de sifflet par contre, ils savent de manière sans équivoque que vous êtes en danger et que vous avez besoin d’aide.

De plus, il est bien moins fatigant d’utiliser un sifflet de détresse en randonnée que de crier à l’aide. Imaginez-vous crier à l’aide pendant des heures, notamment si vous êtes blessé. Avec un sifflet de détresse, vous ferez moins d’efforts tout en maximisant vos chances d’être entendu.

Le son strident du sifflet s’entend de loin

Il faut savoir que le son d’un sifflet de randonnée est aigu et strident. Il peut donc s’entendre à des centaines de mètres à la ronde. Beaucoup de gens pensent que le sifflet est inutile car ils peuvent crier et siffler avec leurs doigts.

Seulement, il ne faut pas oublier qu’en cas de situation de détresse, l’énergie peut vous faire défaut. En utilisant un sifflet de détresse, vous ferez moins d’efforts et vous aurez plus de chances que quelqu’un vous entende.
D’ailleurs, il est très important d’accrocher ce sifflet autour de votre cou. Si vous êtes blessé, vous pourrez alors retrouver facilement votre sifflet et l’utiliser pour qu’on puisse vous trouver au plus vite.

Comment choisir votre sifflet de randonnée ?

sifflet de détresse en randonnéePour commencer, vous devez choisir un sifflet sans bille, qui est fonctionnel tout le temps et en toutes conditions. Il se trouve que les sifflets à bille peuvent être inefficaces lorsqu’il gèle ou bien lorsqu’il pleut. L’efficacité du sifflet serait alors limitée si vous vous trouvez dans ces conditions avec un sifflet à bille.
Partir en randonnée, c’est être confronté à des situations hors du commun. Choisissez alors un sifflet en métal, vous serez ainsi assuré que votre sifflet ne se détériorera pas après une chute ou suite à un choc.

De plus, pensez à choisir un sifflet dont la couleur est assez vive. Ainsi, vous pourrez le retrouver facilement dans vos affaires si jamais il n’est pas accroché à votre cou. De même, les randonneurs qui vous accompagnent pourront le retrouver rapidement si jamais vous êtes blessé et qu’ils n’ont pas de sifflet de secours sur eux.

Le sifflet est léger et peu onéreux

Il n’y a vraiment aucune raison de ne pas s’équiper d’un sifflet de détresse. En effet, il est très léger et peu encombrant, il ne pèse que quelques grammes. D’ailleurs, vous pourrez l’accrocher facilement sur la sangle de votre sac de randonnée ou encore le porter en collier ou en bracelet.

sifflet de détresse en randonnéeDe plus, le sifflet de détresse est un accessoire peu onéreux. Il suffit de quelques euros pour en avoir un. Beaucoup de gens sous-estiment le sifflet de détresse, justement parce qu’ils n’ont pas encore eu l’occasion de l’utiliser. Mais ce serait dommage de se retrouver perdu en randonnée ou se retrouver seul et blessé et de savoir qu’un sifflet de quelques euros aurait pu régler la situation plus rapidement que jamais.

Il est également important de savoir que le sifflet de détresse est parfois inclus dans votre sac de randonnée. Chez certaines marques de sacs de randonnée, il y a déjà un sifflet de détresse attaché à la sangle pectorale du sac. C’est important de le savoir car cela pourrait vous sauver la vie si vous êtes en situation délicate.

Comment utiliser votre sifflet de détresse ?

L’utilisation d’un sifflet de détresse en randonnée répond à des codes standards internationaux. Cela veut dire que vous ne devrez pas l’utiliser n’importe comment si vous souhaitez appeler du secours. Si vous êtes en détresse, vous aurez à siffler 6 fois d’affilée.
Tant que personne ne vous a répondu, sifflez à nouveau en marquant une minute de pause à chaque fois. Cela vous permettra de clarifier le signal mais aussi de reprendre des forces, si vous êtes blessé. La personne qui vous répondra enverra également trois ou six coups de sifflet, pour vous faire comprendre que vous avez été entendu. Ces échanges de coups de sifflet serviront alors à vous localiser plus facilement.

sifflet de détresse en randonnée

 

Vous pouvez aussi utiliser votre sifflet de détresse en randonnée dans des situations présentant moins de gravité ou d’urgence ( à condition bien sûr de ne pas abuser de son utilisation). A la pénombre cela permet de se repérer lorsqu’un groupe de randonneurs a été éparpillé. Vous pouvez aussi donner par des brefs coups de sifflets des indications de position à des partenaires de randonnée. Il y a aussi des gens qui ont utilisés un sifflet de détresse en randonnée pour faire fuir des animaux agressifs (par exemple un groupe de singes un peu virulents sur un trek en Asie). Bref, il y a mille manières de se servir à bon escient d’un sifflet en cas de souci. Ce serait dommage de ne pas prévoir ce petit élément dans votre liste de choses à emporter en randonnée !

Le sifflet de détresse en randonnée : un outil indispensable
4.33 (86.67%) 3 votes