Vous êtes ici : » Astuces de voyageurs » Vaincre le vertige en randonnée

Si vous souffrez de vertige ou même si vous y êtes sensible de temps en temps cela peut rapidement vous limiter en randonnée. Certains passages sont impressionnants, certains ravins profonds , des corniches bien étroites et vous ne manquerez pas d’être bloqué, paralysé, ou en tout cas fortement ralenti et voire même vous serez amenés à rebrousser chemin. La peur du vide est un phénomène naturel et qui peut se corriger, s’atténuer voire complètement disparaître. Nous allons donc essayer de mieux comprendre les mécanismes du vertige et vous donner des moyens, des outils ou conseils pour vaincre le vertige en randonnée ou dans des situations courantes de la vie de tous les jours .

vaincre le vertige en randonnée

Qu’est-ce que le vertige ?

La notion de vertige regroupe à la fois la peur des hauteurs et du vide et les troubles qui y sont liés. La part de personnes sujettes au vertige n’est pas négligeable mais les conséquences et le ressenti sont variables d’une personne à l’autre.

Les symptômes sont variés, mais c’est surtout une sensation de malaise que ressentent les personnes souffrant de vertige. Cette sensation pousse ces personnes à vouloir descendre ou à s’écarter de la situation désagréable. Ce malaise peut parfois se transformer en panique voire en perte de connaissance. La plupart des gens ressentent ce malaise avec divers autres symptômes comme des bouffées de chaleur, des tremblements incontrôlés , une augmentation du rythme cardiaque et des nausées et des étourdissements.

Les causes du vertige sont difficiles à déterminer Il y a un facteur inné et un facteur expérimental (des expériences de chutes ou la peur du vide ressenti pendant l‘enfance).

Vaincre le vertige en randonnée

Suivre une thérapie auprès d’un professionnel

Les cas les plus importants de peur du vide ne doivent pas être traités à la légère et penser qu’ils disparaîtront d’eux mêmes. Surtout si vous avez une activité sportive comme la randonnée en montagne qui peut vous exposer fréquemment au vide ou aux grandes hauteurs.

Dans ces cas là , la meilleure solution est de rencontrer un professionnel qui saura définir avec vous vos propres risques et l’étendue de ce dont vous souffrez. Il saura mettre en place une thérapie progressive pour appréhender cette peur , la raisonner , l’atténuer et voire la faire disparaître. Il saura en plus vous donner des outils pour savoir réagir en cas de crise.

Ces thérapies sont dispensées par différents professionnels de santé et pour tous sortes de troubles (peurs, addictions, dépressions, etc.). Elles ne doivent pas effrayer et consulter un “psy” pour ce genre de problèmes est quelque chose de normal et naturel qui ne fait pas dee vous , une personne à part.

Petits exercices pour les petites peurs du vide !

Si vous avez une peur du vide relativement mesurée et qu’elle n’est pas de l’ordre de la crise de panique et qu’elle ne vous paralyse pas, vous pouvez la corriger de manière progressive avec les petites exercices suivants à faire vous même, accompagné d’une autre personne.

Sortez de votre zone de confort

Testez vous aux abords de ce que vous savez être votre limite. Vous pouvez aller par exemple sur un pont assez haut et vous accouder à la balustrade ou encore essayez de monter sur une échelle à environ quelques mètres du sol et regarder vers les bas. C’est vous qui savez quelle est le moment où vous ressentez de l’inconfort. Faites ces exercices progressivement en toute sécurité, sans prendre de risque et en étant accompagné.

Répétez cet exercice au même degré de difficulté tant que vous ne vous sentez pas complètement à l’aise. Une fois le trouble passé et la situation maîtrisée vous pouvez passer à une hauteur plus importante ou des situations progressivement plus délicates.

vaincre le vertige en randonnée

Si vous connaissez un endroit avec une falaise ou un a-pic important , essayez d’observer le vide en position couchée ( sur le ventre et la tête vers le vide). Prenez votre temps et appréhendez l’espace qui est face à vous. Quand vous ne ressentez plus de crainte et que vous avez cartographié dans votre cerveau ce qui est face à vous,observez ceci en position assise ou à genoux, en gardant les genoux en retrait du bord. Vous devrez certainement garder cette position plusieurs fois avant d’avoir la capacité de vous relever. Faites ces exercices progressivement et sans jamais courir de risques. Ils vous permettront de mieux controler et maitriser vos réactions.

Maîtriser le vertige en randonnée

En randonnée, vous êtes dans une situation progressive (vous marchez et vous pouvez anticiper les endroits à risque). Essayez alors de déceler à l’avance ces endroits et vos sensations.

Si vous ressentez des sensations de vertiges, essayez de rester calme et de maîtriser votre respiration. Regarder au loin un élément fixe et surtout ne regardez pas vers le vide. Dans les passages les plus dangereux et délicats, accrochez vous à quelque chose et essayez de progresser assis ou à quatre pattes. N’ayez pas peur du ridicule. En diminuant votre hauteur vous diminuez les sensations négatives.

vaincre le vertige en randonnée

Enfin, demandez de l’aide autour de vous . Dans le cas où vous êtes avec une personne qui a le vertige, inutile de se moquer. Il faut au contraire prendre cela au sérieux car les crises de panique existent et sont souvent dramatiques. Essayez de maintenir la personne, de la rassurer et de la faire asseoir. Guidez la dans les passages délicats en allant lentement et en lui demandant de se tenir à vous (à vos hanches par exemple).

Comme pour toute chose , c’est la pratique et l’expérience qui font la différence. Il faut donc marcher et aborder les difficultés en montagne de manière progressive et ne pas hésiter à ne pas faire une randonnée particulière si celle-ci présente des passages que vous ne sentez pas. Enfin, il existe des médicaments contre le vertige. Il va de soi que ce n’est absolument pas recommandé en montagne ou en randonné ou l’effet “calmant” de ce médicament pourrait conduire à des situations encore plus dangereuses. Vaincre le vertige en randonnée demande de la pratique et un peu de courage mais rien n’est impossible pour pouvoir un peu plus profiter de la beauté de certains paysages.

Vaincre le vertige en randonnée
4.33 (86.67%) 9 votes