Vous êtes ici : » Idées originales de randonnées » Pourquoi voyager à vélo ?

Vous voyez certainement de plus en plus de cyclistes, chargés de sacoches et semblant voyager à vélo, au long cours et cela vous donne envie ? Vous vous posez certainement encore quelques questions pour connaitre les avantages et les bienfaits de ce mode de voyage ? Voici donc en quelques mots mon expérience de voyageur au long cours à vélo et vous découvrirez pourquoi il fait bon se déplacer à bicyclette en voyage !

voyager à véloVoyager à vélo c’est facile !

Oui c’est vite dit. Comme tout sport il faut de l’entrainement et ne pas partir la fleur au fusil. Mais globalement, tout le monde sait faire du vélo et voyager à vélo demande certes un peu d’endurance et d’avoir fait quelque sorties au préalable, mais cela ne nécessite aucune compétence particulière ni d’aptitude technique spécifique.

C’est sain et sans blessures

Le vélo est un sport très sain pour celui qui le pratique correctement et en adéquation avec son état de forme. C’est un sport « porté » et sans chocs. Donc cela facilite le transport d’un peu de surpoids si c’est le cas, et très peu de blessures sont possibles. Si vous avez pris la précaution de rouler un peu, régulièrement, avant d’entamer votre voyage, vous vous serez aguerris au niveau des fessiers et normalement vous ne devriez pas avoir de douleurs insurmontables.

On peut aller loin

Cela dépend bien sûr de votre état de forme et de votre entrainement. Mais n’importe qui est capable de faire des étapes quotidiennes de 30 à 60 kms sans difficulté. Sur une semaine cela fait entre 200 et 420 kms d’effectués et sur 10 jours entre 300 et 600 kms. Cela permet de bien arpenter une région ou un petit pays. Faire des voyages plus longs ne pose pas vraiment de difficultés. Sur un parcours facile comme le rivage du Danube, j’ai pu faire 2000kms en 3 semaines à raison de 100kms quotidien en moyenne. Et cela sans pédaler toute la journée !

On transporte plus facilement son matériel

Avec un vélo bien arrimé on transporte facilement une tente, de quoi dormir et ses vêtements, sans grande difficulté. Certes, dans les côtes il y a un peu plus de poids mais ce poids vous ne l’avez pas sur le dos !  Et si vous voyagez d’hébergement en hébergement (ce que je vous conseille, au moins pour la premières fois) le poids à transporter sur le vélo devient vite assez négligeable.

On voit plus de paysages

A vélo on trouve un bon compromis au niveau de la vitesse. Ce n’est jamais trop lent et on n’a pas la sensation de rester scotché dans le même décor pendant des heures ! Ni trop rapide : on a le temps d’apprécier les paysages et on peut s’arrêter quand on veut.

C’est sympa en famille

Les enfants rechignent moins à pédaler qu’à marcher. Même si il faut les surveiller au niveau sécurité, en adaptant la longueur des étapes à leur âge, vous leur offrez une activité agréable et très ludique. De plus pour les plus petits, ils peuvent suivent Maman ou Papa , confortablement installés dans des carrioles spécifiques qui leur permettent de partager de petits voyages en famille (ne faites pas 15 jours d’affilés avec un tout petit dans un une carriole !).

voyager à véloDe plus en plus d’infrastructures adaptées pour voyager à vélo

A travers l’Europe il existe de nombreuses pistes cyclables qui offrent de belles idées d’itinéraires. Vous trouverez un réseau déjà intéressant sur Eurovelo  qui rassemble des itinéraires sécurisés et vraiment intéressant du point de vue des paysages et sans difficultés sportives particulières. Mais en France aussi il y a bon nombre de voies vertes ou pistes cyclables. Mais vous pouvez aussi voyager sur les petites routes sans grand danger. De plus, au niveau hébergement de plus en plus de structures ont dédié un accueil spécifique aux cyclistes  avec des abris sécurisés pour le vélo la nuit, un panier repas fourni pour votre déjeuner…etc. On trouve assez facilement sur internet des sites qui recensent ce genre d’hébergements (hôtels, auberges, gites d’accueil…) selon les régions que vous souhaitez visiter.

Le vélo est un facteur de rencontres

Il n’est pas rare lorsqu’on s’arrête dans un petit village de voir des gens venir à sa rencontre pour faire un brin de causette. Vous trouverez aussi sur les routes de nombreux cyclo randonneurs pour échanger. Contrairement à ce qu’on pense, on n’est rarement seuls à vélo.

voyager à vélo

Il existe des organismes spécialisés établissant des circuits sur mesure

De nombreux tour-opérateurs se sont spécialisés dans le vélo et offrent des circuits adaptés, en groupe ou solo, pour découvrir les bienfaits du voyage à vélo. De plus, bien souvent, le transport des bagages est proposé et permet alors de pédaler un peu plus léger.

 

Voyager à vélo est une belle manière de découvrir à son rythme une région ou même un pays. Cela demande un peu d’entrainement ou d’acclimatation mais ne nécessite pas des aptitudes spécifiques. En voyageant ainsi, vous longez des canaux, des rivières, parcourez des forêts, escaladez des petits cols et découvrez différemment le monde qui vous entoure. Faites en l’expérience et je suis sûr que vous en reviendrez enchanté et prêt à vous lancer sur de longs périples. Et pour ceux qui sont fervents de découvertes de nouveaux pays, sachez que bon nombre de pays européens (Allemagne, Suisse, Autriche, Angleterre…) offrent de réelles infrastructures spécifiquement adaptées aux voyage à vélo et permettant de trouver très facilement un hébergement adapté à toutes les bourses. Allez, en selle !

Pourquoi voyager à vélo ?
Noter cet article